raccourcihaut

 
  •  
  •  
  •  

 

Le service des Archives municipales

Le service des archives municipales d'Yvetot est ouvert à tous.
Il participe à la conservation de l'histoire locale et à sa communication.
Ainsi, ses archives occupent actuellement 640 mètres linéaires de rayonnages préservant les dossiers
de l'administration municipale depuis le XVIIIesiècle jusqu'à nos jours.

Service à but patrimonial, son personnel remplit 5 missions fondamentales :
- La collecte des documents produits par les différents services municipaux, de quelques fonds privés qui enrichissent la mémoire de la ville.
- Le traitement des fonds par le tri, le classement, l'élimination et la production d'inventaires.
- La conservation pour transmettre ce patrimoine aux générations futures.
- La communication des documents, l'accueil du public, les réponses aux demandes particulières,
dans le respect des prescriptions de conservation et des délais de communicabilité règlementaires
- La diffusion et la mise en valeur des archives en participant à des activités culturelles,
notamment la conception et la participation à des expositions ou publications

Informations pratiques

Service des Archives

Responsable : Christine Renelle
Place de l'Hôtel de Ville - Tél : 02 32 70 44 70 - Fax : 02 32 70 44 71
Accès aux personnes à mobilité réduite
Ouvert du lundi au vendredi sur RDV de 9 h à 11 h 30 et de 13 h 30 à 17 h

Les fonds d'archives
Les archives sont organisées et classées selon un cadre de classement. On distingue trois séries différentes :
- La série ancienne : documents antérieurs à 1790 versés aux Archives Départementales de Seine-Maritime.
- La série moderne : archives comprises entre 1790 et 1940.
- La série contemporaine : archives postérieures à 1940.
Sont également conservés des cartes postales, des photographies, des cartes et plans et des affiches qui constituent les fonds figurés.

La presse
Il est mis également à disposition des lecteurs d'autres ressources documentaires
telles que des dossiers documentaires thématiques ou la presse locale, ancienne et récente :
- Le Courrier Cauchois de 1946 à aujourd'hui.
- L'Abeille Cauchoise de 1870 à 1938 (sur microfilm).
- Le Paris Normandie de 1953 à 1966 (sur microfilm).
- Le Réveil d'Yvetot de 1880 à 1947 (sur microfilm).
- Le Moniteur agricole de 1920 à 1932 (sur microfilm).

La généalogie
Les sources les plus évidentes pour commencer une recherche sont les registres paroissiaux et les registres d'état civil.
Le lecteur peut consulter, sur rendez-vous :
- les registres paroissiaux de 1651 à 1792
- les registres d'état civil de 1792 à 1850
- les tables décennales de 1792 à 1882

Les documents sont soumis à un délai règlementaire pour être librement communicables.
Il est de 75 ans pour les actes de naissance et de mariage ainsi que pour les listes de recensement de la population.
Les actes de décès sont consultables immédiatement.
Selon vos objectifs, d'autres sources peuvent être mobilisées telles que les recensements civils de la population, les recensements militaires ou les listes électorales.
Le service peut effectuer les recherches généalogiques demandées par courrier, et ce au tarif de 8 € pour les frais de recherche et de 1 € par acte délivré à partir du microfilm.

Règlement de la consultation
Les archives municipales d'Yvetot accueillent toutes les personnes souhaitant mener des recherches en relation avec l'histoire d'Yvetot et de ses habitants.
Que vous soyez chercheur aguerri ou simple curieux, n'hésitez pas à venir aux archives, les richesses que nous conservons sont ouvertes à tous.

L'accueil, l'orientation des lecteurs et la communication des documents sont assurés par le personnel des archives
du lundi au vendredi aux heures d'ouverture au public, sur place et gratuitement.
Il est possible d'obtenir des photocopies des originaux, à l'exclusion des registres d'état civil, des documents fragiles ou en mauvais état (voir tarifs en vigueur).

Les lecteurs sont également autorisés à effectuer des reproductions photographiques sans flash et pour les registres d'état civil à obtenir des photocopies à partir des microfilms.

Rappel aux lecteurs
Les documents d'archives sont fragiles, donc à manipuler avec beaucoup de précautions, en veillant à respecter l'ordre des pièces pour éviter d'en mélanger le contenu.
Pour ne pas les endommager le lecteur se gardera de s'appuyer dessus, de décalquer directement le support original, de tourner les pages en humidifiant son doigt …

Tout document endommagé engendre des coûts de restauration très élevés.

Découvrez ici l'histoire de la Ville d'Yvetot

Découvrez ici l'histoire du blason de la commune